vendredi 22 novembre 2013

lambeaux






Chaque jour 
est un autre 

lamentations 

lambeaux de pleurs 
et déchirures 

les mots s’écrivent sur le drap blanc 
inachevé est le poème 

poudre l’étoiles 
refrain du ciel 

dire la phrase dans l’encre bleue 

demain 
tout effacer 
page déserte 
jour refermé  

fragments d’été dans l’hiver semés … 






On ne dit jamais assez aux gens qu'on aime qu'on les aime by Louis Chedid on Grooveshark

5 commentaires:

brigitte celerier a dit…

belle nostalgie - beau poème
ceci dit semons beaucoup de ces fragments

Neyde a dit…

chaque mot
est un autre
le même mot
chaque jour
est un autre
le poème est
toujours le même
avec d'autres mots.
Le poème est
l'âme du poète
ne peut être divers
demain
tout effacer
pour tout écrire
à nouveau

J... a dit…

Ton écriture embellit de jour en jour
♥♥♥

mémoire du silence a dit…

@ brigitte celerier ...

nous sommes des semeurs invétérés



@ Neyde ...

chaque
autre
mot
chaque
autre
poème
toujours
autres.



@ J... ...

;-)
♥♥♥

Maïté/Aliénor a dit…

Que tout cela est bien dit, avec l'essentiel des mots si bien choisis, ciselés.
J'aurais aimé l'écrire.Mais vous êtes déjà rudement loin sur le chemin de l'écriture.