vendredi 24 février 2017

pause








" c'est la nuit
d'un envol chargé d'espace
où respire un feu froid

et la grâce insolée
d'une geste mystique

il y a tout l'univers foulé
de nos chants de nos ivresses

tout l'assaut renaissant
de ce galop au ralenti
qui retient la ferveur le vertige

la mesure sans mesure
de notre cœur à perte de vue

et ce destin rétif
au goût de crin sur les dents "


André Velter / Zingaro suite équestre / Gallimard ... p.133






mercredi 22 février 2017

la lecture du poème







La lecture du poème est multiple. 

Il avance comme le sable dans le désert aride, il roule comme la vague qui déroule son écume. Il s’écrit mot à mot sur le bout de la rime. Il jette la clé au large pour des portes sans serrures.

Comme le fruit sans noyau, il glisse dans la gorge et parfume le cœur des mots en manque d’amour. 

La lecture du poème est une fleur qui s’effeuille, un baiser sur la branche de l’arbre qui expire. La feuille qui se détache et vit libre, en exil.




lundi 20 février 2017

un



    Ils 
    sont 
    trois
    avec 
    l'enfant
    auréolés 
    d'amour
    en 
    habit 
    de 
    lumière

    la
    nuit
    bleue 
    les
    enveloppe
    de 
    son
    manteau
    de
    reine 

           ils
    sont 
    UN





vendredi 17 février 2017

entre-deux







Dans l'ombre du soir   le bleu comme une broderie
le jour s'en va il n'est déjà plus sur l'étoffe du monde

je glisse dans l'entre-deux d'un presque rien si frêle
où le murmure des feuilles caresse l'âme des étoiles

le jour a fermé sa porte à un proche passé
il entre dans la nuit habillé de lumière

les mots pépient
la nuit se déshabille




ma campagne en 7 chansons











.
















" Vous n'aurez pas ma fleur.
Celle qui me pousse a l'intérieur.
Fleur cérébrale et fleur de cœur ,
Ma fleur. "