vendredi 20 janvier 2017

glace







Pays de glace et de neige   barrière d’arbres 
                            au loin 
dans le ravin l’homme est passé 
il a brûlé la terre 
bu la rivière

entrelacs d’eau et de pierre 
calligraphie ancienne 
petits points de silence 
entremêlés d’absence

buisson ardent 
à l’épine antique




mercredi 18 janvier 2017

brume des jours







                  La pluie gifle 
                  le jour

                  crie 
                  dans la nuit 

                  absence 

                  sa voix 
                  se perd dans la brume 
                  des jours 

                  eau 
                  glacée 
                  des solitudes 

                  ses gouttes 
                  tapent le cœur du silence





lundi 16 janvier 2017

neige







Flocons ouatés

        plumes d’oies

               manteau d’hermine

                       cristaux de glace

                                crissant sous les pieds

               silence et traces

               des pas feutrés




samedi 14 janvier 2017

l'espoir luit




collage et peinture / Jean Jacques Dorio




                 Sur les ailes 
                           le désir 
                 petits signes 
                 de papier 
                           et de cendres 
                 minuscules 


                 nuit de suie 
                 cheval blanc 
                           va     se cabre     tourne 
                           sans reflets 
                           aux contours
                 encre noire  

    
                           mordoré le rideau


                 rouge et or 
                 noire la ligne

                           vert l’espoir


                 entrelacs de couleurs
                 entre l'œil et l'oreille












L'œil dans l'oreille 
Je recopie le poème "Arp" 
Sur lequel ont sauté 
Mes hypnographies 


" Tourne sans reflets aux courbes sans sourires des ombres à moustaches, enregistre les murmures de la vitesse, la terreur minuscule, cherche sous des cendres froides les plus petits oiseaux, ceux qui ne ferment jamais les ailes, résiste au vent. " 

Paul Eluard  "Capitale de la douleur" 1926 


Le poème de Maria-D alias "Rêveuse de mots", est de la même veine, un graphiste patient pourrait faire des deux textes un savoureux palimpseste. 


La reproduction ici présente est un détail d'un tableau de 50x70 cm, fait de collages, d'aplats acryliques, de dessins aux encres de Chine et à la pointe blanche sur fonds sombres,... 


Tous les poèmes écrits par Paul Eluard et qui ont pour titre le nom de ses amis peintres de Max Ernst à Joan Miró, sont reproduits mais couverts de signes. 


Naturellement, j'ai intitulé ce tableau "Capitale de la Couleur". 


 jjd 14 01 2017