dimanche 24 novembre 2013

âme en fleur







Une barque 
dans le ciel   seule 
poudre de mots sur la berge

chemise de velours 
et cœur de braise 
à l’envers du fleuve    encens

dentelles de neige 
sur la pierre du jardin 
âme en fleur 
pointe assassine dans l’œil 
du matin 

manteau de pluie
eaux mémorielles 
soleil
au creux des mains





Giulio Belle rose porporine Aria by Thierry Escaich on Grooveshark

8 commentaires:

O a dit…

Prenez du soleil
Dans le creux des mains,
Un peu de soleil,
Et partez au loin.

Partez dans le vent,
Suivez votre rêve ;
Partez à l'instant,
La jeunesse est brève !

Il est des chemins
Inconnus des hommes.
Il est des chemins
Si aériens !

Ne regrettez pas
Ce que vous quittez.
Regardez, là-bas,
L'horizon briller.

Loin, toujours plus loin,
Partez en chantant.
Le monde appartient
A ceux qui n'ont rien.

Maurice Carême

brigitte celerier a dit…

de quoi aimer l'hiver (mais demande d'être au pluriel)

Patrick Lucas a dit…

la valise à l'envers
et lire dans le miroir
du ciel

J... a dit…

Le poème de Carême est un bel écho
et il te va bien
♥♥♥

arlettart a dit…

Fleurs de neige , glacées
comme les mots brûlants
restés sans réponse
sur le velours rouge de mes pensées

Gérard Méry a dit…

Beau rouge de ta toile posé sur la neige

mémoire du silence a dit…

@ O ...

merci infiniment O, c'est charmant



@ brigitte celerier ...

le singulier pluriel a son charme
;-)



@ Patrick Lucas ...

tout est en dessus dessous
et cela amène de la fantaisie
parfois cela est bon
;-)



@ J... ...

oui, je trouve aussi
♥♥♥
abrazito



@ arlettart ...

Mots de velours
neige brûlante
à la fleur de la pensée
;-)



@ Gérard Méry ...

le rouge nous sied au plus que parfait
n'est-ce pas Gérard ?
;-)

Maïté/Aliénor a dit…

Que c'est beau de vous lire!