lundi 18 novembre 2013

une voix








Une voix s’élève 
dans le bleu de l’été 
chemise ouverte et poitrine au vent 
l’oiseau s’envole 
chant des anges 
impénétrable    extase 
l’air frôle les branches 
les cœurs respirent 
état d’amour    les voix caressent 

le chant libère les âmes 
on touche le ciel 

les mots se posent 
les mots reposent 
le chant exulte 

une larme se glisse 
et roule sur la lèvre 
perle les mots 

amour de l’autre 
la nuit enveloppe les âmes libres





Donna, nel mio ritorno (Segundo libro) by Claudio Monteverdi on Grooveshark

6 commentaires:

brigitte celerier a dit…

enivrant de lire cela dans le froid matin d'hiver

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit…

" la nuit enveloppe les âmes libres" comme votre poème m'emporte dans un rêve vers la nuit qu tombe.

Belle soirée.

Roger

O a dit…

"Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas votre cœur comme à Mériba, comme au jour de Massa, dans le désert." (Ps 95:8)

lutine a dit…

les mots reposent ou torturent, les mots c'est si important, un des langages qui nous est donné.

mémoire du silence a dit…

@ brigitte celerier ...
et la chose fut écrite en plein été
;-)



@ LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS ...

Dans nos rêveries nous voyons la vie avec les couleurs d'enfance

belle soirée à vous et merci beaucoup



@ O ...

Ni querelle, ni tentation
merci O pour ce bel écho



@ lutine ...

et la voix a un pouvoir étrange sur eux

Gérard Méry a dit…

..pour ne pas oublier les beaux jours