mardi 25 février 2014

blessure







Le temps est impalpable 
il se rit de nous    chemin 
            désert de sable 
dans le cœur cette éraflure 
petite griffure des jours





Après une lecture du dante by de Liszt - C Duris on Grooveshark

5 commentaires:

Bernard a dit…

http://galerie-ancienne-poste.com/wp-content/uploads/2014/01/daniel-de-montmollin-vase-gres-h-33cm.jpg

Patrick Lucas a dit…

que le temps ignore

arlettart a dit…

Griffure et cicatrice
en rouge - coeur

O a dit…

Un souvenir, un goût d'éternité, une réminiscence de la mémoire.

mémoire du silence a dit…

@ Bernard ...

"De mes mains boueuses
ils naissent tout propres,
mes pots ! "

;-) du même ;-)



@ Patrick Lucas ...
et pourtant ... c'est écrit ... ;-)



@ arlettart ...

comme un baiser
;-)



@ O ...

Senti avec justesse
merci !!!