mercredi 30 juillet 2014

résonance à recommencer







Petits riens 
premières pensées sans compter 
pluie lointaine 
tout recommence au bruit de l’eau 
cortège des âmes 
la pierre sur le chemin 

Le grain est à l’ivraie 
le soleil si lourd sur les épaules nues 
l’œil est ouvert et se meurt à l’aurore 
pleurs et mots 
silence rond à la bouche du temps 
longtemps il est venu 

Ciel ouvert au cœur des pluies d’hiver 
mélancolie des pierres au sang de caillou 
le temps en héritage 
le cœur est aux oiseaux une proie féconde 
esprit des rivières 
gouttes d’or sur l’onde 

Petits riens 
à l’abandon du monde 
ô ! temps suspend ton âme 
à chaque branche le cœur fendu 
poussière d’étoile et flamme 
à l’aube d’un jour blafard 

Fendu et sans raison 
le cœur s’égare à l’horizon 
peau brûlée et tannée 
les doigts se nouent aux fibres du soleil 
une autre aurore 
un autre enchantement 

Vie errante et fascinante 
la liberté immerge les pauvres hères 
le cœur en bandoulière 
sous la semelle le vent 
aux paupières le sang de la victoire 
la liberté première 

un éternel recommencement




6 commentaires:

arlettart a dit…

Sang sur la terre et sourires en rictus
Pluie sur les coeurs
Toujours recommencer ... reste -t-il assez de force à l'humain?

Patrick Lucas a dit…

au rythme des saisons
des guerres et des amours
tout recommence

J... a dit…

Miam !
♥♥♥

Gérard a dit…

carré de rouille nmagnifique

monique a dit…

Très beau

Annick B a dit…

http://youtu.be/hFsAwKS6DuU