jeudi 6 novembre 2014

eau-mer







Un fossé   une voie 
une trace sonore   la pluie au bord de l’étoile 
elle effleure le monde 
caresse le bleu du ciel 
                                  s’agrippe aux nuages 
et court sur la mer 
suit la vague 
la lie entre ses doigts 
d’eau et de nacre                 lumières marines 

le jour est vert 
le jour est musical 
j’entends ses notes qui résonnent sur le clavier 
d’eau-mer 




5 commentaires:

Alain Gojosso a dit…

Lie jade et haut d'hisser bien en tendu qui cède voile au firmament d'un possible en cette musicalité qui nous traverse par eau-mer d'un temps à rendre...

Au plaisir. Bien à toi.

arlettart a dit…

Intercepter toutes sensations pour irradier la pensée
Belle suite AmicalementAA

Patrick Lucas a dit…

on est parfois sur le même chemin

Bernard a dit…

http://www.artvalue.com/photos/auction/0/35/35960/chagall-marc-1887-1985-rus-fra-homere-l-odyssee-43-1142593.jpg

Annick B a dit…

De la musique avant toute chose