samedi 6 décembre 2014

déluge







La pluie 
dans les arbres nus de l’hiver 
corps d’écorce 
racines du ciel 
                   amantes

une brèche dans la terre 
la pluie s’engouffre 
l’arbre appelle    son corps exulte 
nudité du ciel 

                   déluge




2 commentaires:

François a dit…

"Longue comme des fils sans fin, la longue pluie
Interminablement, à travers le jour gris,
Ligne les carreaux verts avec ses longs fils gris,
La longue pluie,
La pluie."

(Emile Verhaeren)


C'est très beau chère Maria (encre et poème)

arlettart a dit…

Pluie source de vie
Pluie des larmes de la terre
Pluie sans fin devient misère