samedi 31 janvier 2015

sur le divan







                 Nos
                 étreintes
                 dépouillées
                 imaginaires
                 mensongères

                 chair tendre
                 au creux des reins

                 étranglement sur le divan
                 poitrines offertes
                 le jour la nuit
                 goutte de lait
                 sel du passé
                 incohérences
                 lumière
                 en soi 




LE FESTIVAL DU MOT  2015 : c'est reparti ! ICI 11ème édition

6 commentaires:

Miche a dit…

Il semble bien que rien ne soit jamais, tout à fait faux, tout à fait vrai.
Si belles étreintes, des "poitrines offertes" qui s'en moquent pas mal des incohérences.

J... a dit…


"- Vous vous faites analyser ?
- Oh, depuis quinze ans seulement. Encore un an, et après j’essaie Lourdes."
Woody Allen
;-)♥♥♥ ;-)

Gérard a dit…

Poème de salon douillet

arlettart a dit…

Et la mer toujours recommencée...
les mots ont encore des mystère

arlettart a dit…

Mystères... du "s" envolé
Désolée

François a dit…

"Paix sur la terre aux hommes de bonne incohérence!"

Léon-Paul Fargue