mercredi 18 mars 2015

temps







Le temps est un pinceau parfois aux poils durs 
parfois aux poils souples distillant l’aquarelle 

Le temps est une pierre   d’opale et de mystère
qui brille dans la nuit et les arcanes de la terre 

Le temps est une larme du ciel    une goutte éphémère 
calligraphe des saisons à l’encre lapidaire 

Le temps est un volcan    une lave rouge et brûlante 
qui calcine les ans   la fraîcheur de l’instant




4 commentaires:

arlettart a dit…

Le temps est un grand magicien qui adoucit les angles et pastellise les violences

François a dit…

"Lorsque l'on passe du temps à créer, quelque chose dans le temps cesse de passer."
(je ne me souviens plus de qui sont ces mots)
Vous êtes dans la création chère Maria, alors le temps ne vous atteint pas.

Laura-Solange a dit…

le temps est une vague il recouvre les jours abandonnant au sol quelques beaux coquillages

mémoire du silence a dit…



@ arlettart ...

Merci Arlette, j'aime cette pastellisation qui arrondit les angles
merci pour vos mots
à bientôt




@ François ...

Ils sont de Pascal Quignard parlant de la musique... merci pour ceci... merci pour cela... merci François pour être là




@ Laura-Solange ...

avec ce beau bruissement cristalin ... merci Laura
la beauté de ces coquillages vous la connaissez si bien, votre regard sait si bien la percevoir...




>>>>>> à vous tous merci et belle route.