dimanche 5 juillet 2015

blanc - noir







Noire la marge 
au fil des mots 

la voie se plisse 
l’instant s’agite 

feuille de poussière 
le blanc répond au noir profond 

le vent se lève le ciel se froisse
échafaudage d’une pluie battante

et dans la cage la voix appelle 
très haut là-haut l’oiseau répond 




5 commentaires:

Gérard a dit…

..et là pas besoin de couleurs

François/O a dit…

La Lumière coexiste avec la Ténèbre
"La Nuit comme le Jour est Lumière"

Arlette Arnaud a dit…

Images en négatif noir regard versl'oiseau lumière

Patrick Lucas a dit…

mais il reste là-haut
libre

mémoire du silence a dit…

@ Gérard ...

la couleur est là ...




@ François/O ...

Je garde :
"La Nuit comme le Jour est Lumière"




@ Arlette Arnaud ...

L'oiseau au coeur d'or



@ Patrick Lucas ...

rien ne peut l'atteindre






>>>>>>>>> @ vous merci tout grand ... il fait chaud ... si chaud , aujourd'hui un peu de frais avant le grand chaud ... encore ;-)