dimanche 16 août 2015

enfance


L'Enfant au seau / Pierre Bonnard




monde de magie et d'insouciance

l'imaginaire au bout des doigts

contemplation         silence

 vie intérieure flamboyante


solitude de l'enfance 

les histoires se tissent pour de faux
                 aux lisières de l'invraisemblance


monde de l'enfance       sortilèges et féeries
                         obsédante ritournelle 
dans mon âme d'enfant 
                         éternelle


 

6 commentaires:

Merciel a dit…

J’adore ... Il contemple en soi l’invraisemblance dans sa Réalité. La bouche entrouverte … en plein cœur la flèche … ce cœur adorable … Instant création où le temps retrouve sa dimension intemporelle …
L’enfant au seau de Pierre Bonnard exprime la même douceur de la photo de vous petite en Mémoire du Silence … C’est très doux

François/O a dit…

L'enfance, comme une grâce consolante de l'existence.

Bourrache a dit…


-

https://www.youtube.com/watch?v=w9clUgde-w4

-
^_^
-

Arlette Arnaud a dit…

Quand tout est possible ... la vie ensuite transforme ses rêves en espoirs mais ne les efface jamais

Patrick Lucas a dit…

l'invraisemblance... un mot que j'avais oublié !
il appartient au monde des adultes

mémoire du silence a dit…

@ Merciel ...

l’invraisemblance
entrouverte

Instant
intemporelle …


C’est doux





@ François/O ...

OUI




@ Bourrache ...


-

MERCI

-
^_^
-




@ Arlette Arnaud ...

Ils sont là indélébiles




@ Patrick Lucas ...

"L'amour est une délicieuse invraisemblance"







>>>> merci à vous
bel été _ bel été