jeudi 6 août 2015

« je suis au bout du cœur »



 




« je suis au bout du cœur »* … en grâce de solitude. Un mot se glisse dans le silence, je l’aspire. Cœur ouvert dans la main, je bois une gorgée de lumière … amour et poésie à la porte du vivant. 

Vérité vivante entre les mains, le souffle se fait chair. 

Dans ce jour étoilé la beauté me lèche les mains, je suis seule avec la lumière, le cœur en apnée.

Seule comme dans un deuil. 





*michel chalandon

1 commentaire:

Arlette Arnaud a dit…

Un deux trois , nous irons au bois
les dés roulent sur le tapis
Quatre cinq six...........