dimanche 23 août 2015

secret







Ramasser la feuille tombée 
                    sous la tonnelle 

les yeux se perdent dans l’herbe sèche 

sur la branche une perle vierge 

secret du cœur   l’âme serrée 

                 petit caillou léger 
                               glissé 
                               pressé 
                               sucré 




11 commentaires:

Arlette Arnaud a dit…

Vitrail en fleurs rougeoyantes de soleil couchant

François/O a dit…

Un bonbon acidulé.

Patrick Lucas a dit…

à l'ombre l'automne
se faufile légère

Anonyme a dit…

chuuuuuuuuut !

Merciel a dit…

Au cœur de l’étoile… le temps qui passe. Avec lui s’écouler. En lui s’habiller de neige et de pluie, d’herbe et de fleurs, de blé et de bleu, d’or, de rouge, d’orange … et encore de neige. En lui se faire lit, rivière, nid, arbre, racine … En elle planer, espace ouvert au chant, au jeu : air nuage, écume eau, sable château … course libre, joie déployée. Louange au zénith. Douceur infinie de son cœur aimant … Caresse de la fleur du couchant, de l’ombre matinale, de l’or qui colore le réveil. Chemin gravé au cœur de l’étoile, de son secret de lumière. Aveuglement cellulaire. Écho millénaire. Mémoire du Silence.

Gérard a dit…

L'herbe sèche...et les yeux humides. Merci pour ton petit mot Maria.

Bourrache a dit…

-
Lampe Tiffany

A son pied
l'ombre des mots écrits
sur une feuille
dont on entend,
petits cailloux jetés dans l'eau,
l'écho d'ondes secrètes
-

Maïté/Aliénor a dit…

C'est est si simple, en apparence, et ces mots qui vont toujours droit au coeur.

J... a dit…

Le secret est secret
et si bon ♥♥♥ le secret

Merciel a dit…

Sous la tonnelle de roses … Elle est Ce Don de Bonté infinie, offrande d’une vie nouvelle …
En ramassant la feuille tombée … ses yeux, perdus dans l’herbe sèche, sont appelés ailleurs par le Silence. C’est un autre regard, une autre voix qui appelés répondent à l’Appel. Le seul. La seule. La perle est là sur la branche, fleur de pureté … un tout petit bouton de douceur infinie …
Un Cœur de pureté … doté d’yeux et d’oreilles … un cœur qui voit et écoute avec bonté et amour … C’est ici le plus beau, c’est ça bénir et aimer de tout son cœur, de toute son âme … Don parvenu … Vous êtes si belle et douce, chère Maria …

mémoire du silence a dit…

Merci à vous tous pour vos mots .... cadeaux.