lundi 13 mars 2017

sans titre



.




Dans ton ventre de papier
s'ouvrent les rides de l'âge

                       le vide est invité

femme-image
le grand âge sur tes épaules

                       le temps est passé

crie et prie 
             ta solitude




 

3 commentaires:

photodilettante a dit…

la beauté de l'instant.. quelle artiste tu es!

Arlette A a dit…

un souffle de vérité et d'espoir pourtant
Merci pour tous vos mots Chère Maria

mémoire du silence a dit…

@ vous deux merci pour vos mots lumineux....