lundi 3 avril 2017

l'arbre






L'arbre est tombé
il a pleuré ses branches

ses racines ancestrales
ont quitté le tréfonds


                         L'arbre s'est couché
                         nous montrant ses dessous

                         allongé sur le sol
                         en tenue indécente



les larmes mes yeux ont noyés





7 commentaires:

Gérard a dit…

l'arbre sait nous émouvoir..un sujet photo que j'aime beaucoup .

brigitte celerier a dit…

la beauté douloureuse des souches
médiocres sont ceux qui n'y sont pas sensibles

Miche a dit…

Ah, comme je comprends les larmes de tes yeux !!!

Ariaga a dit…

un arbre, un animal un humain qui meurent ce sont des vivants qui retournent dans le grand tout. Très belle poésie.

Anonyme a dit…

"Un vide vertical
Tremble en forme de fût
Près du tronc étendu."

Jules Supervielle

mémoire du silence a dit…

A vous tous merci pour le partage.

Maïté/ Aliénor a dit…

Ce poème résonne en moi qui ai vécu avec les images affligeantes de tant de vie d'arbres mises à terre.
Tout cela me parle, mais vous savez le faire avec tant de retenue, de noblesse.