jeudi 4 mai 2017

voix d'eau



photo Ariaga / ici




Hors du temps
instant impalpable
voix d’eau
le sol a fui
disque d’or fin
le jour a soif
rideau de pluie
la mémoire lévite
le temps se gorge d’eau
or
soleil d’un jour nouveau

transparence d'une évidence
le vide avance
le plein se penche








6 commentaires:

Ariaga a dit…

Pour moi qui ai un peu perdu les mots en ce moment c'est un plaisir de lire ta poésie qui s'harmonise si bien avec ma photo. Amitiés poétiques.

François a dit…

Un très beau duo de voix poétiques.
Belle fin de semaine chère Maria, nous vivons des heures graves.

Arlette A a dit…

Jeux d'eau mouvantes sensations
Pensées Maria

Miche a dit…

Ah oui ! C'est un beau mariage !

pierre.b a dit…

En écho à Maria..
Il n'y a pas de vagues..pas de mots..pas d'écume..juste une voie d'eau par lequel le vide s'épanche..Il y a un sol..un disque..une lune..la mémoire en rideau et l'annonce d'un dimanche..Il y a des petits mots blancs..une urne et ses transparences..des lettres de sang..l'ombre d'une espérance..

mémoire du silence a dit…

@ Ariaga ...

merci Ariaga pour me l'avoir prêtée cette photo magnifique ;-)




@ François ...

Des heures que l'on a laissé s'installer depuis des années déjà ... nos demains sont ...




@ Arlette A ...

Une photo inspirante
merci Arlette, à bientôt




@ Miche ...

De ceux que j'aime ;-)




@ pierre.b ...

Quel bonheur de te retrouver Pierre, je pensais à toi il y a peu de temps, me demandant où tu étais ... merci pour tes jolis mots toujours ponctués de leurs suspensions ...


Il y a les vagues ... l'écume où une voie s'épanche
Il y a la lune aux joues pleines... un dimanche dans l'urne
Il y a les mots et leur transparence... le sang noir de l'espérance