jeudi 15 juin 2017

une grande maille









Le fleuve regorge
il a mis la clé sous la berge

il a pris le large      voyage

énigme du jour

son corps sous le soleil
                       lascif et sensuel
coquilles d’émail
blessure de corail

son ventre             une grande maille









8 commentaires:

Miche a dit…

J'aime !
Lol, c'est venu comme ça ... pourvu que la maille ne baille pas !

Ariaga a dit…

Une grande maille à l'endroit, une grande maille à l'envers ...

Anonyme a dit…

J'aime vraiment beaucoup, c'est plein de légèreté et de frivolité, cela me fait penser à la chanson "Hop là" de Barbara, très belle illustration également.

Anonyme a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=ltZb3Zl9J4A

Arlette A a dit…

Tel un être vivant qui bouge , trésaille et se cache

Arlette A a dit…

aie!! un "s" s'est sauvé

François a dit…

Excellant.

mémoire du silence a dit…




@ Miche ...

Ni qu'elle se serre ;-)
merci beaucoup pour aimer




@ Ariaga ...

recto verso dans le courant jusqu'à la mer




@ Anonyme ...

Merci beaucoup pour ce rapprochement à Barbara, j'étais si loin d'imaginer cela mais maintenant que vous le dites ... oui ... ;-)

et merci pour cet bel enregistrement que je mets en ligne pour le plaisir de tous.




@ Arlette A...

ne dit-on pas que l'eau est la VIE ;-)




@ François ...

merci beaucoup.