mercredi 5 février 2014

nuit d'hiver







Nuit de lune pâle. Sourire des demoiselles aux fenêtres de lin. Une larme s’effile et se perd en chemin, lèvres ouvertes, elle se noie. 

L’oiseau est comme la rose, il résiste au froid. Morceaux de pierre, de verre aux abois, mosaïque de la terre, sous le ciel pauvre toit. 

Le jour disparait sous l’écharpe de la nuit, comme par magie.




8 commentaires:

François a dit…

Mots de cristal.

Neyde a dit…

Plein été
Nuit de chaleur
plein été
ni même l'eau est fraiche
On ne peut rêver
On ne peut dormir
Envoie moi un petit hiver!
bien petit, s'il te plaît
et je t'envoie la magie du feu.

Annick B a dit…

J'aime ce grand froid et cette nuit d'hiver
les mots, les illustrations
cette saison qui me ramène dans l'enfance

oui, tout devient froid, peut-être ce sera encore plus froid, et puis, petit à petit, tout va se réchauffer ;-)

J... a dit…

Tu écris bien et dessines bien l'hiver
J'aime ♥♥♥

Gérard a dit…

..en attendant le jour à venir

enniop a dit…

au clair de la lune
larme de rose nait
aussitôt née
noyée

au noir de la nuit
larme de rosée
toute étonnée
disparait

renaud a dit…

Bonsoir Maria
Je viens de me délecter à lire "Intrinsèque", "Grand froid", "Nuit d'hiver".
Des mots simples, poétiques, touchants
qui font du bien au coeur et à l'âme.
Bravo
Renaud

Sophie Crameri a dit…

J'aime beaucoup ton blog et tes textes, ils sont tous très beaux et nous emmènent voyager dans ton monde. C'est passionnant :)

Je viens de commencer mon premier blog de textes, ca serait génial si tu pouvais passer y jeter un coup d'oeil et me donner ton avis. Merci d'avance et bonne continuation!

http://desmotsalalune.blogspot.com.es/