samedi 29 mars 2014

dépouillement



   Entre hier et demain 
   dans l’entre deux des rives 
   le jour se déplie 
   l’œil souffle le rêve 
   en un léger bruissement
   murmure des feuilles 
   l’herbe se défroisse 
   l’éphémère s’inscrit 
   et le mot voit le jour 

dépouillement de l'écrit




5 commentaires:

O a dit…

Le jour
aujourd'hui
éphémère dépouillement
de l'instant

brigitte celerier a dit…

dépouiller jusqu'à l'essentiel

J... a dit…

C'est doux
c'est bon
c'est beau
♥♥♥

Anonyme a dit…

J'aime venir lire ici, toujours, en silence anonyme.
Bien à vous chère Maria

Patrick Lucas a dit…

jusqu'à l'instant nu
qui revient déjà