samedi 28 février 2015

les mots







Les mots 
éparpillés sur le sable 
crient la couleur de l’encre 
ils s’étirent sur la ligne 
soufflent entre les mains 
l’eau    l’écume   le sel 
le noir de l’encre 

courses folles entre les rimes 
sur la terre grainée d’orages 
lumière pâle 
          mirages 
face à la ligne 
          l’éternité 
          derrière 
          la voie 
ce chemin de lumière entre mer et ciel 
et la voix qui épelle 
les mots-océan 




8 commentaires:

François a dit…

Ces mots-océan qui meurent en chuchotant sur le sable.

Laura-Solange a dit…

sur la crête des vagues,les mots, blanchis d'écume, colorent le poème

arlettart a dit…

Sous le pont des âmes perdues
Un murmure s'efface sous le soleil en rayons

Gérard a dit…

magnifiques tes "mots Océan" ...d'où je viens .

Bifane a dit…

Tes mots me semblent venir d'aussi loin que l'écume des vagues, quand elle salive la mer sur les plages sableuses... Combien de marées, de courants, de houle ? Combien de lignes, de rimes, de secrets abandonnés ?

Maïté/Aliénor a dit…

Quelles belles images mises en musique dans la tête par qui sait recueillir ces mots-océan.
Merci.

Annick B a dit…

Des mots doux susurrés à ton oreille qui naviguent et sont emportés par les vagues

mémoire du silence a dit…

@ François ...

Une mort si douce si douce
merci ami cher et fidèle ;-)



@ Laura-Solange ...

et vos mots perlent l'écume
merci Laura pour votre présence d'ombre et lumière




@ arlettart ...

et les âmes se reconnaissent ... s'enlacent et s'effacent en un bruissement...
merci arlette pour vos passages graciles




@ Gérard ...

Chanceux Gérard, chanceux tu es...
merci et heureuse je suis de ton retour
;-)




@ Bifane ...

Merci Bifane pour ton passage poétique ... tu effleures le coeur de l'onde et c'est bonheur... merci



@ Maïté/Aliénor ...

Et vous le savez si bien chère Maïté...
merci pour votre présence océane....




@ Annick B ...

Venant de toi, ces mots je les prends en ce jour ils m'apportent réconfort, je les prends comme bonbons... ;-)
merci amie pour ta présence réconfortante...

1 mars 2015 23:08
Supprimer