dimanche 25 octobre 2015

matin







brume matinale
une barque silencieuse
oiseaux en éveil





9 commentaires:

Merciel a dit…

C'est tellement beau et doux ... infiniment

Estourelle a dit…

Tes oiseaux ce matin
sont si beaux

Gérard a dit…

Une très belle œuvre

Anonyme a dit…

"Être attentif à une branche prise dans le vent du matin. Observer le mouvement de la brume et des nuages. Vivre les lieux . Respirer les parfums de la nature. Saisir l'instant." (Maxence Fermine)

François a dit…


chuchotis de l'air
sur l'eau glisse une barque
deux oiseaux en un

Arlette Arnaud a dit…

Brume de l'infini espace quand tout se dissout dans l'illusion
Me permettez -vous Chère Maria de garder cette estampe pour un poème sur mon blog du monde ?

mémoire du silence a dit…

@ Merciel …

merci et belle journée



@ Estourelle …

à l'heure qu'il est dehors
je les entends qui croassent
;-)



@ Gérard …

merci j'en suis toute rose ;-)



@ Anonyme …

"Puis s'enfermer dans son atelier et reproduire en un trait unique les nuances de la réalité"
Maxence Fermine



@ François …

merci François pour ce bel haïku



@ Arlette Arnaud …

Faites chère Arlette, elle sera j'en suis sûre en une belle compagnie
merci

DORIO a dit…

Après beaucoup de confusion
la lumière
le petit oiseau du matin
dans l'air frais
du dernier jour de septembre
le rouge-gorge le bien nommé

Francine a dit…

Ici aussi, un "matin calme", et de doux poèmes. Merci pour le commentaire sur mon blog.