vendredi 19 janvier 2018

pour Lui







Pour lui elle a dessiné un oiseau, elle ne savait pas qu’elle dessinerait un oiseau.

Elle a pris le pinceau, l’a trempé dans le flacon d’encre, et d’un seul geste elle a tracé la spirale, s’est arrêtée, a posé la tranche du pinceau doucement, délicatement, touche par touche et poursuivi la spirale, jusqu’à plus d’encre… 

Un bec, un œil, l’esquisse d’une tête… 

L’oiseau est né d’elle, pour lui son ami, son père, son frère, son sage cœur qu’elle a habillé de rose, pour lui dire la douceur de ce lien si fort qui les lie depuis si longtemps …




8 commentaires:

François a dit…

L'amour a coulé de votre coeur jusqu'à vos mains.

Bien à vous chère Maria.

Arlette A a dit…

Tout en mouvement pour s'envoler vers l'Aimé
Bonsoir Maria

Anonyme a dit…

Trace d'un amour indélébile
J'aime beaucoup

Kaïkan a dit…

Et puis l'oiseau a déployé ses ailes ...
Pour lui, pour elle ...
Au moindre sourire, au moindre souvenir , ils épousaient le ciel ...
Pensée douce pour toi, Ma Maria <3

Gérard Méry a dit…

...et l'oiseau est né d'ailes aussi

mémoire du silence a dit…

@ François ...

merci François, fidèle lecteur ...




@ Arlette A...

un cher ami lié d'une très longue amitié




@ Anonyme ...

un amour ancien, durable et toujours présent, existant



@ Kaïkan ...

Tes mots et tes pensées chère Kaïkan sont toujours un pansement pour mon âme et mon coeur

une embrasse vers toi




@ Gérard Méry ...

heureux retour Gérard pour le bonheur de tous, ta pause fut longue
joie de retrouver ta pertinence ;-)















Merci à vous tous et beaux jours à vous






Patrick Lucas a dit…

il a toujours été là
aile pour elle
... beau dimanche à toi

Gérard Méry a dit…

une connexion internet déficiente depuis Noël , ajouté à cela un peu de saturation du "web"